Economie circulaire

De l’économie linéaire à l’économie circulaire

Fini le modèle linéaire qui consiste principalement à extraire, produire, consommer et jeter ! Face à l’épuisement des énergies fossiles et au besoin de réduire les émissions de gaz à effets de serre, la transition vers un nouveau système économique plus adapté devient une nécessité.

Son nom ? L’économie circulaire.

L’économie circulaire amène à reconsidérer notre modèle productif comme un système où « rien ne se perd, tout se transforme ». Elle vise à réfléchir sur une exploitation optimale des ressources du territoire : « pour que les produits d’aujourd’hui deviennent les ressources de demain ».

Au-delà d’un renforcement du recyclage, elle s’intéresse en amont aux nouvelles manières de concevoir, de produire et de consommer plus durablement.

Renforcer l’attractivité du territoire, améliorer l’efficacité de l’utilisation des ressources naturelles, réduire l’impact environnemental : tels sont les défis relevés par l’économie circulaire.

Pour plus de détails sur l’économie circulaire, regarder la vidéo.


L’économie circulaire, du concept à l’action… par ADEME

Schéma de l'économie circulaire

Source ADEME

Les actions du Syndicat mixte du Cotentin en matière d’économie circulaire.

Le Syndicat mixte du Cotentin souhaite favoriser l’émergence de projets liés à l’économie circulaire, axe fort de la transition énergétique. Un soutien financier pourra être apporté par le programme LEADER 2014-2020. Le SMC met également en place une mission d’ingénierie dédié à ce sujet :

Deux projets pilotes dans le Cotentin

Une démarche d’Ecologie Industrielle et Territoriale est actuellement expérimentée au sein de trois zones d’activité du Cotentin.

Méthode de la démarche

  • Dresser un état des lieux des flux de matières entrants et sortants (matières premières, eaux, énergies, déchets…) des entreprises volontaires afin d’identifier des synergies.
  • Organiser des rencontres entre les différents acteurs participants à la démarche afin d’étudier le potentiel opérationnel de ces synergies.
  • Mettre en place ces actions collectives et partagées à l’échelle des zones d’activité.

Plaquette Démarche EIT 2016

Plus concrètement, qu’est-ce que la démarche EIT ?

L’Ecologie Industrielle et Territoriale est un mode d’organisation inter-entreprises qui permet de développer une dynamique collaborative d’échange et de mutualisation à l’échelle d’un territoire. La démarche vise la mise en place d’une gestion optimisée des flux des entreprises et in fine une réduction de la consommation des ressources.

Son principe ?  

« Les déchets des uns peuvent devenir les matières premières des autres »

Plus largement, les synergies peuvent concerner :

  • La mutualisation des moyens et services: achats et approvisionnements groupés, mise en commun de la collecte et du traitement des déchets, véhicules de service, gardiennage, co-voiturage…
  • L’échange et la valorisation de matière et d’énergie : vapeur, chaleur, eaux industrielles, déchets, coproduits, chutes de production…
  • Le partage d’équipements ou de ressources : réseaux d’énergie (chaleur, froid), parkings, locaux, espace de stockage…
  • La création de nouvelles activités : filière de recyclage, de valorisation…

 

Retrouvez l’ensemble des démarches EIT illustrées d’exemples concrets de synergies mises en place sur le territoire français, établie par l’Association OREE : Recueil EIT

 

Ce projet s’inscrit dans une démarche partenariale entre le Syndicat mixte du Cotentin, Cherbourg-en Cotentin, la CCI Ouest Normandie, l’Ademe et la région Normandie.

Pour plus d’information, vous pouvez contacter Linde HENKER du Syndicat mixte du Cotentin au 02 33 53 92 03 ou par mail à l’adresse suivante : pays@cotentin.org